RDC: faute d’instituteurs, des élèves de 6e primaire enseignent dans une école du Katanga

L’école primaire Sango, située à 180  kilomètres  de Kilwa dans le  territoire de Pweto au  Katanga, fonctionne  sans  un personnel  qualifié, a indiqué, lundi 23 septembre, le chef de secteur de Kilwa qui revenait d’une mission de service dans le groupement Sango.  Dans cette école, selon lui, les cours en 1re et 2è années primaires sont dispensés  par les élèves de 6e année primaire.

L’école primaire Sango existe depuis deux décennies. Unique établissement scolaire de cette contrée, elle accueille les élèves de dix-huit villages qui composent le groupement de Sango.

Depuis un certain temps, les enseignants abandonnent la craie et tentent de trouver des meilleurs débouchés ailleurs. Et pour cause, les parents ne payent pas les primes de prise en charge des enseignants.

Pour faire face à cette situation, le responsable de l’école s’est résolu de recourir au service des finalistes du primaire. Des enfants âgés d’environ douze ans, eux-mêmes élèves. Ces derniers sont ainsi chargés de dispenser les enseignements en première et deuxième année primaire, depuis six ans.

«Le directeur se permet même de ramasser des enfants qui terminent la sixième année primaire pour leur confier les fonctions d’éducateurs des autres. Ils peuvent commencer avec 120 élèves et ils arrivent à la fin de l’année  avec 60 élèves», a témoigné le chef de secteur de Kilwa, Jean  Maris  Ngombe.

Agréée par l’Etat, l’école primaire Sango ne reçoit plus les subsides nécessaires pour son  fonctionnement.

«L’école a été agréée. Mais, quand elle a été déplacée, elle n’a plus eu la chance d’être mécanisée », a expliqué Jean Maris Ngombe.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Acheter Happy Box TV

happy tv box

Ecouter la Radio !

+32 486.330.897

+32 466.440.618

Diaspora Congo Actualité

Actualitéfemmes et les enfants encourage les parents à scolariser leurs filles
31/08/2018
article thumbnail

L’organisation non gouvernementale Association pour les femmes et les enfants encourage les parents à inscrire à l’école les filles des quartiers périphériques de la ville de Lubumbashi tels que Kalebuka, Matshipisha, Zambia, Kisanga, Mimbulu et la route Kawama. Cette structure a lancé cette campagne qui va du 17 août au 10 septembre 2018 pour augmenter le taux de scolarisation de la  [ ... ]


ActualitéLoseke lâche Tshibala pour Bahati : l’UDPS-Tshibala est un parti sans avenir politique créé par le PM pour faire croire au président Kabila qu’il a une base (Londola Lodi, SG ADPS)
31/08/2018
article thumbnail

Dans un communiqué daté du mercredi 29 août, le secrétaire national en charge de la communication de l’ ADPS, parti dont Tharcisse Loseke est l’autorité morale revient sur les raisons qui ont poussé ce dernier à postuler en tant qu’AFDC-Alliés. » La base politique du professeur Loseke avait demandé à ce dernier de quitter immédiatement l’UDPS/Tshibala parti sans avenir polit [ ... ]


ActualitéProvinciale : Zacharie Babaswe invalidé par la CENI pour défaut de nationalité
31/08/2018
article thumbnail

Pour défaut de nationalité, la candidature à l’élection provinciale de Zacharie Bababaswe a été invalidée ce jeudi 30 août 2018 par la commission électorale nationale indépendante. Dans une correspondance adressée au président de la plate-forme AMK (alliance des mouvements du Congo) Claudel Lubaya, le président de la CENI lui demande de procéder au remplacement de Bababaswe dit  [ ... ]


ActualitéFlash: André Kimbuta a refusé de céder la chaise à Henri Mova
10/08/2018
article thumbnail

Sisco Mayala, journaliste indépendant et d’investigationPour Katangapost,
Voici comment ces aventuriers, pilleurs et flatteurs de la MP/FCC s’entre-déchirent.
Humilié ainsi même en présence des agents de la CENI,Mova s’est retiré comme un caméléon et honteux. Il nous revient qu’au sortir du bureau de la CENI André Kimbuta a dit tout le monde en lingala ceci: « Mova Akoki kosakana n [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

L’ONG JED a répertorié cent vingt et un cas d’atteintes à la liberté de presse en 2017 en République démocratique du Congo. Selon vous, ces atteintes sont dues :

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui906
mod_vvisit_counterCette Semaine2117
mod_vvisit_counterCe Mois - ci13273
mod_vvisit_counterAu Total3182735

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login