Enseignement primaire, secondaire et professionnel Des élèves chassés de l'école pour des frais scolaires d'un trimestre non encore entamé

Scolariser les enfants est devenu un véritable casse tête pour les parents de la République démocratique du Con- go sur la quasi-totalité du territoire national. Si ici on se plaint de la non effectivité de la gratuité de l'enseignement primaire, là ce sont des renvois intempestifs et massifs des élèves pour non paiement des frais scolaires. Ce dernier cas préoccupe particulièrement les parents de la capitale du pays de Joseph Kabila dont nombreux se sont confiés hier mercredi à la rédaction de la Tempête des Tropiques pour dénoncer le comportement des chefs d'établissement des écoles conventionnées et non conventionnées notamment.

En effet, les parents d'élèves fréquentant des écoles des Kinshasa, tous réseaux confondus, affirment en avoir assez de voir leurs enfants intempestivement et massivement chassés des cours pour n'avoir pas payé les frais scolaires du deuxième trimestre de l'année en cours que l'on est encore à plus d'un mois de la fin du premier trimestre. C'est le cas dans une école d'application d'une université de Kinshasa. Selon un parent dont les enfants étudient dans cet établissement scolaire non conventionné, pour toute l'année scolaire 2012-2013, chaque élève doit payer 240$, en raison de 100$ pour le premier trimestre, 100$ pour le deuxième et 40$ pour le troisième.

Seulement voilà. Soi-disant pour disposer des moyens financiers devant permettre de bien payer les enseignants », du reste pris en charge par le trésor public, les responsables de cette école obligent les parents à verset la première tranche (100$) du début de l'année scolaire 2012-2013 au 15 octobre 2012, la deuxième tranche (100$) du 15octobre au 15 novembre 2012 et la dernière soit 40$ à partir dès janvier prochain.

Ainsi, pour concrétiser calendrier stressant pour des parents forts démunis pour la très grande majorité, les élèves sont déjà chassés s'ils n'ont pas encore versé les 100$ constituant la deuxième tranche correspondant au deuxième trimestre qui ne commencera qu'en janvier 2013. Les cas pareils sont légions à Kinshasa, malheureusement, et se déroulent au vu et au su des responsables urbains et nationaux de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP).

Les parents d'élèves qui s'estiment abandonnés par les responsables des associations des parents d'élèves, demandent aux responsables d'écoles de leur laisser le temps de payer les frais fixer pour chaque trimestre jusqu'à la fin de celui-ci avant de commencer à faire “humanitairement” une pression pour obtenir le paiement des frais non encore payés.

Les responsables des ministères national et provinciaux de l'enseignement sont appelés à veiller à ne pas laisser les chefs d'établissement faire n'importe quoi afin de s'enrichir sur le dos des parents qui suent eau et sang pour envoyer leurs enfants à l'école, avec “délestage“ depuis un certain temps.

CIKO

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Ecouter la Radio !

+32 486.330.897

+32 466.440.618

Diaspora Congo Actualité

ActualitéNord-Kivu: accrochage entre l’armée et l’ex-M23, 1 mort
22/02/2017
article thumbnail

Les Forces armées de la RDC (FARDC) affirment avoir abattu un rebelle de l’ex-rébellion du M23 et capturé un autre lundi 20 février au cours d’un accrochage survenu entre les villages Tamugenga et Matebe dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).
A Rutshuru, des sources proches des services de sécurité renseignent que plusieurs combattants de l’ancien mouvement rebelle sont signalés [ ... ]


ActualitéLes évêques de la CENCO contraints à leur plan «b»
22/02/2017
article thumbnail

Bien avant la signature, le 31 décembre 2016 du compromis global ouvrant la voie à une petite transition de douze mois pour l’organisation des élections, les Evêques de la CENCO avaient fait savoir à plusieurs reprises qu’en cas où les négociateurs du centre-interdiocésain n’arriveraient pas à la signature de l’Accord arraché finalement au forceps, ils recourraient à leur plan [ ... ]


ActualitéEve BAZAÏBA : Les masques tombent
22/02/2017
article thumbnail

Le Mouvement de Libération du Congo négocie un virage dangereux pour sa survie comme force politique significative au Congo. Ce, depuis que la très contestée Eve Bazaiba a pris les rênes du Secrétariat Général de ce grand parti, qui a fait tant rêvé les congolais, à l’époque où son très charismatique Président était au pays. Depuis fin 2014, avec l’avènement de Bazaiba, ce pa [ ... ]


ActualitéDéclaration à chaud de Katebe Katoto: «Nous avons un ennemi commun, c’est la misère du peuple congolais»
22/02/2017
article thumbnail

Arrivé ce mardi 21 février à Kinshasa sous le coup de 17 heures, Raphaël Katebe Katoto s’est confié à 7SUR7.CD. C’est avec beaucoup d’émotions dit-il, de retrouver la terre de mes ancêtres, un grand choc, mais dans le bon sens, c’est un grand plaisir de regagner mon pays. Et de poursuivre, la priorité aujourd’hui, le Rassemblement, l’UDPS, le Congo entier est en deuil.
Le p [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

L'Union européenne et l'administration américaine ont adopté lundi 12 décembre des mesures restrictives en matière de déplacements et un gel des avoirs à l'égard des responsables civiles et militaires congolais occupant «des positions de responsabilité da

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1882
mod_vvisit_counterCette Semaine22918
mod_vvisit_counterCe Mois - ci69201
mod_vvisit_counterAu Total1842882

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login