Enseignement primaire, secondaire et professionnel Des élèves chassés de l'école pour des frais scolaires d'un trimestre non encore entamé

Scolariser les enfants est devenu un véritable casse tête pour les parents de la République démocratique du Con- go sur la quasi-totalité du territoire national. Si ici on se plaint de la non effectivité de la gratuité de l'enseignement primaire, là ce sont des renvois intempestifs et massifs des élèves pour non paiement des frais scolaires. Ce dernier cas préoccupe particulièrement les parents de la capitale du pays de Joseph Kabila dont nombreux se sont confiés hier mercredi à la rédaction de la Tempête des Tropiques pour dénoncer le comportement des chefs d'établissement des écoles conventionnées et non conventionnées notamment.

En effet, les parents d'élèves fréquentant des écoles des Kinshasa, tous réseaux confondus, affirment en avoir assez de voir leurs enfants intempestivement et massivement chassés des cours pour n'avoir pas payé les frais scolaires du deuxième trimestre de l'année en cours que l'on est encore à plus d'un mois de la fin du premier trimestre. C'est le cas dans une école d'application d'une université de Kinshasa. Selon un parent dont les enfants étudient dans cet établissement scolaire non conventionné, pour toute l'année scolaire 2012-2013, chaque élève doit payer 240$, en raison de 100$ pour le premier trimestre, 100$ pour le deuxième et 40$ pour le troisième.

Seulement voilà. Soi-disant pour disposer des moyens financiers devant permettre de bien payer les enseignants », du reste pris en charge par le trésor public, les responsables de cette école obligent les parents à verset la première tranche (100$) du début de l'année scolaire 2012-2013 au 15 octobre 2012, la deuxième tranche (100$) du 15octobre au 15 novembre 2012 et la dernière soit 40$ à partir dès janvier prochain.

Ainsi, pour concrétiser calendrier stressant pour des parents forts démunis pour la très grande majorité, les élèves sont déjà chassés s'ils n'ont pas encore versé les 100$ constituant la deuxième tranche correspondant au deuxième trimestre qui ne commencera qu'en janvier 2013. Les cas pareils sont légions à Kinshasa, malheureusement, et se déroulent au vu et au su des responsables urbains et nationaux de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP).

Les parents d'élèves qui s'estiment abandonnés par les responsables des associations des parents d'élèves, demandent aux responsables d'écoles de leur laisser le temps de payer les frais fixer pour chaque trimestre jusqu'à la fin de celui-ci avant de commencer à faire “humanitairement” une pression pour obtenir le paiement des frais non encore payés.

Les responsables des ministères national et provinciaux de l'enseignement sont appelés à veiller à ne pas laisser les chefs d'établissement faire n'importe quoi afin de s'enrichir sur le dos des parents qui suent eau et sang pour envoyer leurs enfants à l'école, avec “délestage“ depuis un certain temps.

CIKO

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Acheter Happy Box TV

happy tv box

Ecouter la Radio !

+32 486.330.897

+32 466.440.618

Diaspora Congo Actualité

ActualitéLe MLC dans la rue le 15 juin pour protester contre l'invalidation de ses députés qu'il qualifie de "provocation de trop"
12/06/2019
article thumbnail

Dans un communiqué daté du 11 juin 2019, le Mouvement de Liberation du Congo, "MLC", appelle à une marche pacifique pour protester contre l'invalidation de ses députés nationaux par la Cour Constitutionnelle. Selon le parti de Jean-Pierre Bemba, les arrêts de la Cour Constitutionnelle sont juridiquement entachés d'irrégularités, car rendus sur le banc sans motivations et en dehors de [ ... ]


ActualitéLAMUKA lance une série d'activités citoyennes pour protester contre les invalidations de ses élus
12/06/2019
article thumbnail

Martin Fayulu Madidi un des leaders de la plateforme politique LAMUKA était devant la presse ce mercredi 12 juin 2019 à Kinshasa. Au cours de ce rendez-vous, le président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement, "ECIDE", a annoncé une série d'activités de protestation contre les invalidations de députés nationaux et sénateurs de LAMUKA. Il s'agit des  [ ... ]


ActualitéFrapper une femme, un «remède» fourni par l’islam? Les propos d’un imam font polémique
12/06/2019
article thumbnail

Les propos émis par le grand imam de la mosquée Al-Azhar du Caire, Ahmed el-Tayeb, qui avait déclaré au cours du ramadan que frapper une femme était un «remède» proposé par le Coran et permettait de sauver la famille ont fait naître une polémique. Quelques jours plus tard, il a cependant appelé à criminaliser le fait de battre les femmes. Commentant la question du droit d’u [ ... ]


ActualitéUn Franco-Marocain condamné pour terrorisme perd sa nationalité française
04/06/2019
article thumbnail

  Le Conseil d’État a déchu de sa nationalité française un Franco-Marocain de 36 ans, condamné dans une affaire de terrorisme en 2014, relate le Journal officiel. L’homme devrait être expulsé du pays. Le Franco-Marocain Mohamed el-Hafiani, 36 ans, a été déchu fin mai de sa nationalitéfrançaise pour avoir voulu partir faire le djihad, a annoncé le Journal officiel. « [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

L’ONG JED a répertorié cent vingt et un cas d’atteintes à la liberté de presse en 2017 en République démocratique du Congo. Selon vous, ces atteintes sont dues :

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1323
mod_vvisit_counterCette Semaine6371
mod_vvisit_counterCe Mois - ci45307
mod_vvisit_counterAu Total3498220

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login