Un Belge à la tête du nouveau gouvernement congolais qui compte… 67 membres

Pour satisfaire les appétits de tous ceux qui ont accepté le maintien de Joseph Kabila, le nouveau gouvernement compte… 67 membres !

C’est lundi juste avant minuit, fin du mandat de Joseph Kabila, qu’un nouveau gouvernement congolais a été annoncé à Kinshasa. Il est le résultat de l’accord du 18 octobre, qui a conclu le bien mal nommé « Dialogue national inclusif », par lequel des personnes issues d’une minorité de l’opposition accèdent à des postes en échange de leur acceptation du maintien du président sortant, en dépit de la Constitution.

Ce nouveau gouvernement est présidé par Samy Badibanga, transfuge de l’UDPS (le parti d’Etienne Tshisekedi) en délicatesse avec le régime jusqu’il y a peu et… belge. Naturalisé en 2002, il a fait annoncer à Kinshasa avoir renoncé à sa nationalité belge le 24 novembre dernier devant le ministre sortant de la Justice, Alexis Thambwé. La Constitution du Congo interdit en effet de détenir une autre nationalité que la congolaise, sous peine de perdre celle-ci. Or, la renonciation de M. Badibanga devant une autorité congolaise n’a aucune valeur légale : selon le site du Service public fédéral belge des Affaires étrangères, il devait le faire soit devant sa commune en Belgique, soit auprès du poste consulaire où il est inscrit à l’étranger.

Arrêté à Bruxelles pour trafic de faux francs CFA

Son gouvernement devant satisfaire beaucoup d’appétits, il comporte 67 membres – contre 47 pour le précédent. On note la disparition de quelques figures connues comme Evariste Boshab (ministre de l’Intérieur sortant; objet de sanctions américaines), Kin Kiey (Relations avec le Parlement) ou Raymond Tshibanda (Affaires étrangères). Seuls sept ministres sortants gardent leur portefeuille, quelques-uns changent d’affectation et beaucoup d’inconnus font leur entrée – ce qui permet de relativiser la représentativité des opposants ayant signé l’accord du 18 octobre.

Chez les nouveaux, on note Willy Mishiki, nommé vice-ministre à l’Energie et Ressources hydrauliques, qui avait été arrêté en juin 2002 à Bruxelles pour trafic de faux francs CFA et libéré en septembre 2003 sous caution de 7 500 euros. Et, à la Santé, le Dr Ilunga Kalenga, administrateur-délégué des Cliniques de l’Europe à Bruxelles qui soigna Tshisekedi selon Top Congo.Marie-France Cros

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Ecouter la Radio !

+32 486.330.897

+32 466.440.618

Diaspora Congo Actualité

ActualitéBruits de bottes à l’Est: des Européens disent non à l’Otan
09/01/2017
article thumbnail

lus de 4.000 soldats US et 900 wagons de matériel militaire se dirigent vers l’Europe de l’Est pour contrer une «menace russe» fantôme. De leur côté, de nombreux Européens, agacés par ces bruits de bottes, veulent vivre en paix avec la Russie et se révoltent contre cette présence un peu trop voyante de l’oncle Sam.

Oyez braves gens  ! Le premier groupe de militaires américains est [ ... ]


ActualitéPrimature : carte blanche à Tshitshi
09/01/2017
article thumbnail

On a beaucoup spéculé, au courant de la semaine dernière, autour d’une crise latente qui a failli se faire jour au sein du Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement, avec pour toile de fond la bataille de la Primature. Mais au sortir du dernier
week-end, le mauvais vent semble passé. Et pour qu’aucune zone d’ombre ne puisse planer, plusieurs regroupements so [ ... ]


ActualitéPour la mise en œuvre de l’Accord issu du dialogue politique inclusif : L’arrangement particulier en gestation
09/01/2017
article thumbnail

Au menu : le Conseil national de suivi de l’Accord et du processus électoral, les 28 membres devant composer cette structure et la composition du Gouvernement d’union nationale D’après des sources proches de la Conférence épiscopale nationale du Congo, un nouveau chapitre est ouvert dans le processus de règlement définitif de la crise de légitimité qui déchire le pays depuis plu [ ... ]


ActualitéDésormais sans immunités, Kyungu wa Kumwanza devant la justice
03/01/2017
article thumbnail

Dans un document rendu public lundi 2 décembre, l’Officier du Ministère Public près la Cour d’Appel de Lubumbashi invite le député provincial et président de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo, UNAFEC, Gabriel Kyungu à se présenter à son cabinet de travail sis au palais de justice à Lubumbashi. Motif, Kyungu wa Kumwanza doit présenter ses moyens de défense dans le c [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

L'Union européenne et l'administration américaine ont adopté lundi 12 décembre des mesures restrictives en matière de déplacements et un gel des avoirs à l'égard des responsables civiles et militaires congolais occupant «des positions de responsabilité da

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui2506
mod_vvisit_counterCette Semaine5139
mod_vvisit_counterCe Mois - ci40228
mod_vvisit_counterAu Total1731833

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login