Dialogue inclusif : « la grande divergence c’est la primature », affirme le député Lokondo

« La grande divergence [du dialogue inclusif] c’est la primature », révèle le député Henri Thomas Lokondo, au cours d’une interview accordée dimanche 25 décembre à Radio Okapi. Deux points majeurs divisent les participants au dialogue inclusif, organisé sous la médiation de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO). Il s’agit de la personnalité qui va diriger le gouvernement de transition et la restructuration de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Thomas Lokondo rappelle que le Rassemblement veut que le premier ministre qui va diriger la transition sorte de ses rangs, alors que les participants du dialogue de la cité de l’Union africaine s’y opposent.

« Puisque Samy Badibanga a été nommé et investi, il ne faut plus revenir [sur cette décision], sinon ça ne va pas donner une bonne impression sur le plan national et international », conseille le président de l’Union Congolaise pour la liberté (UCL).

Henri Thomas Lokondo, député de la MP appelle les politiciens à être « réalistes » et indique que le dernier mot, dans la nomination d’un premier ministre, revient au président de la République.

« Il faut être réaliste devant les faits. Les faits politiques sont souvent très têtus. Je suis optimiste, mais je tempère mon optimisme avec le scepticisme des faits. Mais je crois que le chef de l’Etat, garant de la constitution et de la nation lui-même dira le dernier mot, s’il faut maintenir Badibanga ou pas », affirme-t-il.

Restructuration de la CENI ?

En ce qui concerne la restructuration de la CENI voulue par le Rassemblement, le  président de l’UCL pense « qu’il ne faut pas compliquer les choses en cherchant à chambouler cette institution ».

Elle sera intensément surveillée par le Comité de suivi de l’Accord que présideront respectivement Etienne Tshisekedi et Eve Bazaiba, sans oublier le peuple ainsi que le Parlement, averti le député Lokondo.

Quant à la territoriale, il affirme que si le Rassemblement obtenait la primature ou avait une place significative au gouvernement, le problème ne se poserait pas puisque c’est le gouvernement qui donne l’impulsion sur l’ensemble du pays.

Le président de l’UCL note néanmoins que tout le monde est content des avancées enregistrées et des résultats obtenus aux négociations directes, grâce à la médiation de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).

Après une longue nuit de discussions vendredi 23 décembre dernier, les participants à ce forum se sont mis d’accord sur plusieurs points de leurs divergences. Ils se sont entre autres accordés sur l’avenir de Joseph Kabila qui va rester en fonction jusqu’à l’installation de son successeur élu et ne pourra pas briguer un troisième mandat consécutif. Selon radio Okapi.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Acheter Happy Box TV

happy tv box

Ecouter la Radio !

+32 486.330.897

+32 466.440.618

Diaspora Congo Actualité

ActualitéCampagne électorale/incidents à Kindu : « La peur a changé de camp » (Martin Fayulu)
10/12/2018
article thumbnail

Kindu risque d’être un rendez-vous manqué pour le candidat président de la coalition Lamuka. Alors qu’il s’apprêtait à effectuer une descente dans le chef- lieu de la province du Maniema dans le cadre de la campagne électorale, Martin Fayulu et les siens seront contraints de passer la nuit à Kisangani à cause des incidents qui y sont survenus. Selon l’association congolaise pou [ ... ]


ActualitéProbable candidature de Kabila en 2023 : » J’ai l’impression que Kabila ne connaît pas bien la constitution », réplique Fayulu
10/12/2018
article thumbnail

Désormais, c’est du coup pour coup dans la sphère politique congolaise. Quelques minutes après avoir affirmé devant la presse étrangère qu’il n’exclut pas la possibilité de se représenter à la présidentielle de 2023, Joseph Kabila a été tout de suite contredit par Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka en tournée électorale à l’Est en RDC. Pour le candidat Lamuka [ ... ]


ActualitéL’Union européenne prolonge d’un an les sanctions contre les autorités congolaises dont E. Ramazani
10/12/2018
article thumbnail

L’Union européenne vient, dans un communiqué diffusé ce lundi 10 décembre, de prolonger pour une année les sanctions contre 14 autorités congolaises dont notamment Emmanuel Ramazani Shadary et Lambert Mende. Il s’agit du gel des avoirs et de restriction de visas dans l’espace Schengen. Ces sanctions avaient été prises en décembre 2016 et en mai 2017 pour entrave au processus él [ ... ]


ActualitéPrésidentielle : le président Kabila n’exclut pas de se représenter en 2023
10/12/2018
article thumbnail

Au Palais de la nation, devant quelques médias internationaux ce dimanche 09 décembre 2018, le président Joseph Kabila -empêché par la constitution de briguer un 3è mandat-, n’a pas exclu la possibilité de se représenter à la présidentielle de 2023. Pour le chef de l’État, s’exprimant sur son avenir politique ,  »dans la vie il ne faut rien exclure tant qu’on est en vie, en [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

L’ONG JED a répertorié cent vingt et un cas d’atteintes à la liberté de presse en 2017 en République démocratique du Congo. Selon vous, ces atteintes sont dues :

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui233
mod_vvisit_counterCette Semaine7259
mod_vvisit_counterCe Mois - ci16819
mod_vvisit_counterAu Total3218034

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login