Ex-Président hondurien: «Les USA font la même chose dans tous les pays qu’ils envahissent»

Le renversement en 2009 du Président hondurien Manuel Zelaya a été un choc pour les pays progressistes de la région. Dans une interview accordée en exclusivité à Sputnik, M. Zelaya évoque ce coup d’État, l’impérialisme et le retour des conservateurs au pouvoir en Amérique latine.

Le retour au pouvoir en Amérique latine de la droite agressive et réactionnaire n'est pas le fait du hasard mais une réponse venant de Washington, de la part de ceux dont l'influence dans la région est en chute libre, a estimé dans un entretien avec Sputnik l'ancien Président du Honduras, Manuel Zelaya.

« La Bolivie, le Venezuela, l'Équateur et même l'Argentine sont des pays qui ont engagé un processus de restitution des biens d'État, ce qui a mis en colère les multinationales des États-Unis et de l'Europe », a relevé l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter qu'il avait lui-même « touché aux intérêts de sociétés pétrolières et de banques », en adhérant notamment au programme PetroCaribe (une alliance entre des pays caribéens et le Venezuela, premier exportateur de brut d'Amérique du Sud, leur permettant d'acheter du pétrole à ce dernier à des conditions préférentielles) et dans l'Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (ALBA) avec « son financement à un taux d'intérêt minimum et ses idées d'antiimpérialisme et de démocratie ».

Selon l'ex-Président hondurien, c'est justement ce qui a débouché sur son renversement suite à un « complot ourdi par Washington avec les militaires et les élites qui avaient gouverné le Honduras durant des siècles ».« Un groupe de militaires, conjointement avec des élites malhonnêtes et les "faucons" de Washington, ont renversé le Président démocratiquement élu et l'ont jeté dans l'aéroport d'un pays voisin », a raconté l'ancien chef de l'État hondurie

Et de rappeler que Washington avait fait la même chose en Afghanistan, en Irak et en Libye.« Les États-Unis font la même chose dans tous les pays qu'ils envahissent », a résumé M. Zelaya.

Élu président de la République du Honduras le 27 novembre 2005, Manuel Zelaya prend ses fonctions le 27 janvier 2006. Il est arrêté le 28 juin 2009 par l'armée et expulsé vers le Costa Rica.

Diaspora Congo Actualité

ActualitéD.Sesanga : « Est-ce que J. Kabila s’est-il lui-même transformé de rebelle en homme d’État garant du bon fonctionnement des institutions ? »
29/01/2018
article thumbnail

Devant la presse dimanche 28 janvier à Kinshasa, le Coordonnateur de l’Alternance pour la République, AR, plateforme membre du Rassemblement, a tenu à recadrer les propos de Joseph Kabila lors de sa conférence de presse vendredi au Palais de la Nation. Au sujet des regrets exprimés par Joseph Kabila de n’avoir pas réussi à transformer l’homme congolais, Delly Sesanga explique que «  [ ... ]


ActualitéVital K. : " Si Kabila n'a pas putransformer les zaïrois en congolais où était-il quand nous étions zaïrois , était-il zaïrois ?
29/01/2018
article thumbnail

D’un ton sévère, c’est un Kamerhe visiblement très en colère contre les allégations du Président hors mandat Joseph Kabila qui selon les dires du Président de l’Union pour la Nation Congolaise, a insulté le peuple congolais.
Quand le président déclare Kamerhe, dit qu’il n’a pas réussi à transformer les congolais, mais c’est une insulte.
« Je ne peux pas tolérer ça, monsieu [ ... ]


ActualitéLes scientifiques révèlent le secret d’un amour durable
04/01/2018
article thumbnail

Difficile de trouver un bon partenaire et de se mettre en couple avec votre éventuelle «âme sœur»? Retrouvez la recette précise que donnent des scientifiques pour développer des sentiments plus profonds envers votre partenaire et fonder un couple stable et heureux. Vous verrez que ce n’est pas si facile! Lorsque vous rencontrez quelqu'un pour la première fois et sentez des papil [ ... ]


ActualitéTéhéran: les USA, Israël et l'Arabie saoudite derrière les manifestations
04/01/2018
article thumbnail

Les États-Unis, Israël et l'Arabie saoudite sont derrière les manifestations en Iran, selon le procureur général iranien qui a dénoncé un complot impliquant des agents secrets américains et israéliens et financés par les Saoudiens. Un complot entre les États-Unis, Israël et l'Arabie saoudite est à l'origine des manifestations en Iran, a déclaré jeudi le procureur général  [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui201
mod_vvisit_counterCette Semaine15513
mod_vvisit_counterCe Mois - ci38933
mod_vvisit_counterAu Total2710977

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login