Ex-Président hondurien: «Les USA font la même chose dans tous les pays qu’ils envahissent»

Le renversement en 2009 du Président hondurien Manuel Zelaya a été un choc pour les pays progressistes de la région. Dans une interview accordée en exclusivité à Sputnik, M. Zelaya évoque ce coup d’État, l’impérialisme et le retour des conservateurs au pouvoir en Amérique latine.

Le retour au pouvoir en Amérique latine de la droite agressive et réactionnaire n'est pas le fait du hasard mais une réponse venant de Washington, de la part de ceux dont l'influence dans la région est en chute libre, a estimé dans un entretien avec Sputnik l'ancien Président du Honduras, Manuel Zelaya.

« La Bolivie, le Venezuela, l'Équateur et même l'Argentine sont des pays qui ont engagé un processus de restitution des biens d'État, ce qui a mis en colère les multinationales des États-Unis et de l'Europe », a relevé l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter qu'il avait lui-même « touché aux intérêts de sociétés pétrolières et de banques », en adhérant notamment au programme PetroCaribe (une alliance entre des pays caribéens et le Venezuela, premier exportateur de brut d'Amérique du Sud, leur permettant d'acheter du pétrole à ce dernier à des conditions préférentielles) et dans l'Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (ALBA) avec « son financement à un taux d'intérêt minimum et ses idées d'antiimpérialisme et de démocratie ».

Selon l'ex-Président hondurien, c'est justement ce qui a débouché sur son renversement suite à un « complot ourdi par Washington avec les militaires et les élites qui avaient gouverné le Honduras durant des siècles ».« Un groupe de militaires, conjointement avec des élites malhonnêtes et les "faucons" de Washington, ont renversé le Président démocratiquement élu et l'ont jeté dans l'aéroport d'un pays voisin », a raconté l'ancien chef de l'État hondurie

Et de rappeler que Washington avait fait la même chose en Afghanistan, en Irak et en Libye.« Les États-Unis font la même chose dans tous les pays qu'ils envahissent », a résumé M. Zelaya.

Élu président de la République du Honduras le 27 novembre 2005, Manuel Zelaya prend ses fonctions le 27 janvier 2006. Il est arrêté le 28 juin 2009 par l'armée et expulsé vers le Costa Rica.

Diaspora Congo Actualité

Actualitéfemmes et les enfants encourage les parents à scolariser leurs filles
31/08/2018
article thumbnail

L’organisation non gouvernementale Association pour les femmes et les enfants encourage les parents à inscrire à l’école les filles des quartiers périphériques de la ville de Lubumbashi tels que Kalebuka, Matshipisha, Zambia, Kisanga, Mimbulu et la route Kawama. Cette structure a lancé cette campagne qui va du 17 août au 10 septembre 2018 pour augmenter le taux de scolarisation de la  [ ... ]


ActualitéLoseke lâche Tshibala pour Bahati : l’UDPS-Tshibala est un parti sans avenir politique créé par le PM pour faire croire au président Kabila qu’il a une base (Londola Lodi, SG ADPS)
31/08/2018
article thumbnail

Dans un communiqué daté du mercredi 29 août, le secrétaire national en charge de la communication de l’ ADPS, parti dont Tharcisse Loseke est l’autorité morale revient sur les raisons qui ont poussé ce dernier à postuler en tant qu’AFDC-Alliés. » La base politique du professeur Loseke avait demandé à ce dernier de quitter immédiatement l’UDPS/Tshibala parti sans avenir polit [ ... ]


ActualitéProvinciale : Zacharie Babaswe invalidé par la CENI pour défaut de nationalité
31/08/2018
article thumbnail

Pour défaut de nationalité, la candidature à l’élection provinciale de Zacharie Bababaswe a été invalidée ce jeudi 30 août 2018 par la commission électorale nationale indépendante. Dans une correspondance adressée au président de la plate-forme AMK (alliance des mouvements du Congo) Claudel Lubaya, le président de la CENI lui demande de procéder au remplacement de Bababaswe dit  [ ... ]


ActualitéFlash: André Kimbuta a refusé de céder la chaise à Henri Mova
10/08/2018
article thumbnail

Sisco Mayala, journaliste indépendant et d’investigationPour Katangapost,
Voici comment ces aventuriers, pilleurs et flatteurs de la MP/FCC s’entre-déchirent.
Humilié ainsi même en présence des agents de la CENI,Mova s’est retiré comme un caméléon et honteux. Il nous revient qu’au sortir du bureau de la CENI André Kimbuta a dit tout le monde en lingala ceci: « Mova Akoki kosakana n [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1034
mod_vvisit_counterCette Semaine2658
mod_vvisit_counterCe Mois - ci25245
mod_vvisit_counterAu Total3157397

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login