Biens diplomatiques: la Russie ne retardera pas à adopter des mesures de rétorsion

Moscou adoptera dans les plus brefs délais les mesures de rétorsion à l’encontre des diplomates américains travaillant en Russie, a déclaré à Sputnik le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a promis de ne pas retarder l'adoption des sanctions en réponse à la saisie des biens diplomatiques russesaux États-Unis et a exprimé une protestation à son homologue américain Thomas Shannon. Comme il l'a déclaré à Sputnik à l'issue des pourparlers à Helsinki, Moscou pourrait riposter en l'espace d'un mois voire plus rapidement.

«Certaines mesures à l'encontre de nos corps diplomatiques et consulats ont été introduites de manière à ne pas nous laisser le temps de réagir. Par conséquent, nous n'allons pas retarder l'adoption de nos mesures de la sorte», a précisé M.Riabkov.

Au cours des négociations, une protestation a de nouveau été émise à l'encontre des «actions hostiles des États-Unis et atteinte à l'immunité diplomatique» de la Russie.

«Les conditions de séjour des diplomates américains en Russie sont alignées sur les limitations instaurées aux représentants russes», est-il précisé dans un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

En guise d'exemple, des restrictions de déplacement des diplomates américains en Fédération de Russie peuvent être imposées si la partie américaine a recours à des mesures similaires à l'égard des diplomates russes.

Dans le même temps, M.Riabkov a exhorté son homologue à «cesser de détruire les relations russo-américaines et à miner le droit international, ce qui risque d'entraîner de lourdes conséquences», et a d'ailleurs appelé à chercher une résolution aux problèmes existants.

 

Les relations diplomatiques entre Moscou et Washington sont entrées dans une nouvelle spirale de tensions fin août, lorsque les autorités américaines ont exigé de Moscou la fermeture de son consulat général à San Francisco, ainsi que de ses deux représentations commerciales à Washington et à New York. Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié ces décisions de prises de contrôle hostiles. Le 2 septembre, des perquisitions se sont déroulées dans les deux missions en présence d'agents du FBI.

En réaction à la fermeture d'établissements diplomatiques aux États-Unis et au renvoi de diplomates russes, Moscou avait précédemment sommé Washington de réduire à 455 personnes les effectifs de son ambassade en Russie, dans un souci de ramener le personnel des représentations diplomatiques américaines au même niveau que celui du personnel des représentations russes aux États-Unis.

Diaspora Congo Actualité

ActualitéLes USA, «la force principale qui empêche» de créer une alliance antiterroriste?
09/10/2017
article thumbnail

Le récent appel d’Ankara à créer une alliance pour combattre le terrorisme au niveau mondial est resté sans réponse et c’est de la faute des États-Unis, d’après Mazhar Bagli, analyste politique turc interviewé par Sputnik. Les États-Unis, qui souhaitent préserver leur influence au Proche-Orient, sont les premiers à s’opposer à la mise en place d’une alliance internat [ ... ]


ActualitéMort de Kadhafi: des militants africains traînent Sarkozy devant la CPI
09/10/2017
article thumbnail

Une quinzaine d'associations africaines ont déposé une plainte à la Cour pénale internationale contre Nicolas Sarkozy, accusé d'être l'un des responsables de l'assassinat du colonel Kadhafi en 2011 en Libye. Plusieurs mouvements et associations de la société civile africaine ont déposé une plainte à la Cour pénale internationale (CPI) à l'encontre de l'ancien Président français N [ ... ]


ActualitéSénateur russe: nous ne laisserons pas les USA «expérimenter» avec la Corée du Nord
18/09/2017
article thumbnail

La Russie, pays limitrophe de la Corée du Nord, ne peut pas tolérer une opération militaire dans ce pays, qui risquerait d'avoir des conséquences très graves non seulement pour la région, mais pour le monde entier, selon un sénateur russe. Étant donné qu'une opération militaire des États-Unis et de leurs alliés contre la Corée du Nord obligerait Pyongyang à riposter par tou [ ... ]


ActualitéRDC-Crise : l’opposant Moïse Moni Della demande des sanctions onusiennes contre Kabila
18/09/2017
article thumbnail

  Dans une correspondance adressée au Secrétaire Général des Nations-Unies vendredi 15 septembre dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD, le Président National des Conservateurs de la Nature et Démocrates, CONADE, parti membre du Rassemblement, demande des sanctions onusiennes contre le Président RD. Congolais Joseph Kabila qui selon lui, « demeure le problème dont souffre la RDC  [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui2114
mod_vvisit_counterCette Semaine13547
mod_vvisit_counterCe Mois - ci47887
mod_vvisit_counterAu Total2431420

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login