Les USA, «la force principale qui empêche» de créer une alliance antiterroriste?

Le récent appel d’Ankara à créer une alliance pour combattre le terrorisme au niveau mondial est resté sans réponse et c’est de la faute des États-Unis, d’après Mazhar Bagli, analyste politique turc interviewé par Sputnik.

Les États-Unis, qui souhaitent préserver leur influence au Proche-Orient, sont les premiers à s’opposer à la mise en place d’une alliance internationale de lutte contre le terrorisme, a déclaré lundi à Sputnik Mazhar Bagli, analyste politique et recteur à l’'université Hadji Bektaş Veli de Nevşehir, en Turquie centrale.

«Malheureusement, l’appel adressé par la Turquie aux acteurs internationaux principaux n’a pas entraîné la création d’une alliance diplomatique [antiterroriste, ndlr]. Les États-Unis sont la force principale qui empêche de créer une telle alliance», a indiqué M.Bagli.

Selon lui, Washington affirme qu’il considère la Turquie comme un allié, mais apporte une assistance au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK)«pour préserver sa position dans la région».

Cette politique américaine explique la déclaration faite dimanche par le Président turc Recep Tayyip Erdogan qui a fustigé les pays occidentaux qui, selon lui, apportent un soutien aux terroristes.

D’après M.Bagli, lorsqu’il s’agit d’une assistance apportée aux terroristes, on pense d’abord à la création de l’infrastructure permettant aux organisations terroristes de promouvoir leurs idées et de recruter de nouveaux membres.

«Mais le soutien du terrorisme peut aussi prendre d’autres formes et aller jusqu’à l’octroi d’aide militaire par certains acteurs internationaux. Ces derniers temps, on en parle ouvertement», a rappelé l’analyste politique turc.

Le pays qui aide un groupe utilisant des méthodes violentes ou terroristes peut élargir son assistance à d’autres groupes terroristes à l’avenir. Pour Ankara, la violence et le terrorisme ne doivent pas corrompre la politique internationale.

«Il est inadmissible de faire des différences entre les organisations terroristes. Les acteurs internationaux qui soutiennent les terroristes du PKK le justifiant par la lutte contre Daech ne font que renforcer le monstre du terrorisme», a conclu M.Bagli.

Diaspora Congo Actualité

ActualitéFayulu se considère "seul président légitime", demande à la communauté internationale de ne pas reconnaître Tshisekedi
20/01/2019
article thumbnail

L'opposant Martin Fayulu s'est déclaré "seul président légitime" et a demandé dimanche à la communauté internationale de ne pas reconnaître l'autre opposant Félix Tshisekedi, officiellement proclamé vainqueur de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo. "Je me considère désormais comme le seul président légitime de la République démocratique du Congo", a [ ... ]


ActualitéKagame attendu à Kinshasa, mais sans beaucoup d'options
20/01/2019
article thumbnail

Attendu lundi à Kinshasa à la tête d'une délégation de l'Union africaine (UA), le président rwandais Paul Kagame se retrouve sur la défensive après la proclamation de Félix Tshisekedi comme président de la RDC, un pays qui le voit avec la plus grande des suspicions. Dans la nuit de samedi à dimanche, la Cour constitutionnelle a passé outre à l'appel de l'UA à surseoir à la procla [ ... ]


ActualitéFélix Tshisekedi, héritier et acteur contesté d'une transition pacifique du pouvoir
20/01/2019
article thumbnail

L'opposant congolais Félix Tshisekedi, vainqueur de l'élection présidentielle contesté par l'autre opposant Martin Fayulu, est l'héritier politique de son père Étienne, qui avait lui-même contesté la réélection du président Joseph Kabila après sa défaite en 2011. Félix Tshisekedi, 55 ans, va prendre la succession du président sortant Joseph Kabila dans un pays qui n'a jamais connu [ ... ]


ActualitéMartin Fayulu : « La Cour constitutionnelle vient de valider de faux résultats publiés par la CENI »
20/01/2019
article thumbnail

  Point de presse de Martin Fayulu à Kinshasa, le 10/01/2019, après la publication des résultats provisoires des élections présidentielle et provinciales du 30 décembre 2018 en RDC.   Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka estime que la Cour constitutionnelle, par son arrêt rendu ce dimanche 20 janvier, vient de valider les faux résultats provisoires de la CENI sans tenir  [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1344
mod_vvisit_counterCette Semaine10020
mod_vvisit_counterCe Mois - ci27829
mod_vvisit_counterAu Total3304437

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login