CPI – RDC : Jean-Pierre Bemba acquitté en appel

Condamné en première instance à 18 ans de prison pour « crimes de guerre » et « crimes contre l'humanité » en Centrafrique, l’ancien vice-président et ex-chef rebelle congolais Jean-Pierre Bemba a vu vendredi 8 juin sa culpabilité annulée en appel devant la Cour pénale internationale.

« La chambre de première instance a eu tort de … » Cette formulation plusieurs répétée pendant la lecture du verdict en appel, vendredi 8 juin, dans l’affaire Jean-Pierre Bemba a dû forcément susciter des applaudissements au siège du Mouvement de libération du Congo (MLC). D’autant que ce parti espérait la libération de son leader avant la présidentielle – encore hypothétique – prévue le 23 décembre.

Selon la majorité des juges de la chambre d’appel (trois sur cinq), les premiers juges ont commis des « erreurs » qui « ont sérieusement entaché » leurs conclusions. Des charges qui ont été formulées « de façon trop large », la « non prise en compte des mesures prises par Jean-Pierre Bemba », le fait qu’il n’y avait « aucune indication du nombre des crimes », listent notamment les magistrats.

Par conséquent, Christine Van den Wyngaert, juge présidente, a annoncé « l’annulation des conclusions de culpabilité de Jean-Pierre Bemba » et son acquittement pour les charges de « crimes de guerre » et de « crimes contre l’humanité ».

Jean-Pierre Bemba ne sera cependant pas remis en liberté immédiatement, a précisé la juge Christine Van den Wyngaert, car il est poursuivi dans l’affaire portant sur la subornation de témoins. Il « demeurera en détention eu égard à une autre affaire dans laquelle il a été déclaré coupable d’atteintes à l’administration de la justice, dans l’attente d’une décision de la Chambre de première instance VII », a précisé la Chambre d’appel de la CPI.

La Chambre d’appel estime cependant « qu’il n’y a pas lieu de le maintenir en détention » et exhorte les juges de première instance à « examiner d’urgence » la mise en liberté.

« Le vrai jeu politique va commencer »

Contacté par Jeune Afrique, le député MLC Fidèle Babala, son bras droit, estime que « c’est un heureux aboutissement pour l’homme, sa famille biologique et politique, mais aussi pour le pays ». Il espère que Jean-Pierre Bemba – « qui reste en prison pour des raisons administratives », selon lui – « retrouvera le plus tôt possible sa liberté.

« Le vrai jeu politique va commencer avec ce grand leader de la scène politique congolaise en liberté », a déclaré Vital Kamerhe, président de l’Union pour la nation pour le Congo (UNC), sur Twitter, dans les minutes qui ont suivi le prononcé de l’acquittement. Il ajoute qu’il ne faut « jamais enterré quelqu’un avant la décision de Dieu ».

« Aujourd’hui est un grand jour pour les Congolais ! », a pour sa part réagit l’opposant Moïse Katumbi, qui adresse sur le réseau social ses « félicitations » à Jean-Pierre Bemba. « Son acquittement montre que la vérité finit toujours par triompher. A ceux qui utilisent encore des faux procès, cette décision marque le début d’une nouvelle ère de justice pour la RDC ».

Reconnu coupable le 21 mars 2016, en tant qu’autorité hiérarchique, de « crimes de guerre » et de « crimes contre l’humanité », Jean-Pierre Bemba avait été condamné à 18 ans de prison le 21 juin de la même année.

Qualifié de « figure de proue » du Mouvement de libération du Congo (MLC), alors groupe armé, par la CPI, « Jean-Pierre Bemba n’a pas exercé un contrôle nécessaire » pour empêcher les quelque 1 500  hommes composant les trois bataillons du MLC déployés en Centrafrique pour soutenir Ange-Félix Patassé, alors président de la République, à commettre des attaques contre les civils, avait expliqué Mme Sylvia Steiner, juge principale de la chambre de première instance III de la CPI, lors de l’audience publique à La Haye.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Acheter Happy Box TV

happy tv box

Ecouter la Radio !

+32 486.330.897

+32 466.440.618

Diaspora Congo Actualité

ActualitéFlash: André Kimbuta a refusé de céder la chaise à Henri Mova
10/08/2018
article thumbnail

Sisco Mayala, journaliste indépendant et d’investigationPour Katangapost,
Voici comment ces aventuriers, pilleurs et flatteurs de la MP/FCC s’entre-déchirent.
Humilié ainsi même en présence des agents de la CENI,Mova s’est retiré comme un caméléon et honteux. Il nous revient qu’au sortir du bureau de la CENI André Kimbuta a dit tout le monde en lingala ceci: « Mova Akoki kosakana n [ ... ]


ActualitéDamas commente l'évacuation des Casques blancs de la Syrie
23/07/2018
article thumbnail

Les autorités syriennes ont qualifié l'évacuation des membres de l'ONG «Casques blancs» d’«opération criminelle» menée par «Israël et ses instruments», a-t-on annoncé sur la télévision d'État. L'évacuation par Israël des Casques blancs de Syrie, soutenus par les États-Unis, le Royaume-Uni, la Jordanie, l'Allemagne et le Canada, démontre le soutien de ces pays aux ter [ ... ]


ActualitéVOICI ENCORE UNE DES PREUVES QUE LA RDC EST DIRIGEE PAR PAUL KAGAME(RUANDA)
23/07/2018
article thumbnail

Après le Sénégal, le Président chinois Xi Jinping s'est rendu au Rwanda pour ensuite se diriger vers l'Afrique du Sud pour participer au sommet des BRICS. C'est le premier déplacement dans ce pays africain effectué par un chef d'État chinois. Lors de son deuxième déplacement dans le cadre de sa tournée africaine, Xi Jinping a été accueilli par son homologue rwandais, Paul Ka [ ... ]


ActualitéCandidature unique de l’oppositon : « le temps est venu pour discuter des modalités concrètes », D. Sessanga
14/07/2018
article thumbnail


En marge de l’ouverture du 3è Congrès du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Delly Sessanga s’est réjoui de retouver des similitudes entre le message relayé par la plateforme Ensemble et celui du parti de Jean Pierre Bemba Gombo. » L’ouverture sur l’unité de l’opposition, le diagnostic qui est accablant et que nous avons également fait au niveau d’Ensemble, et surtout insi [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

L’ONG JED a répertorié cent vingt et un cas d’atteintes à la liberté de presse en 2017 en République démocratique du Congo. Selon vous, ces atteintes sont dues :

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1763
mod_vvisit_counterCette Semaine10221
mod_vvisit_counterCe Mois - ci44902
mod_vvisit_counterAu Total3072027

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login