Candidature unique de l’oppositon : « le temps est venu pour discuter des modalités concrètes », D. Sessanga


En marge de l’ouverture du 3è Congrès du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Delly Sessanga s’est réjoui de retouver des similitudes entre le message relayé par la plateforme Ensemble et celui du parti de Jean Pierre Bemba Gombo.

» L’ouverture sur l’unité de l’opposition, le diagnostic qui est accablant et que nous avons également fait au niveau d’Ensemble, et surtout insister sur le fait que nous avons formulé les solutions par rapport à ce diagnostic et qu’il faut aujourd’hui matérialiser cette unité pour aller aux élections de manière victoirieuse », explique le Secrétaire général d’Ensemble.

Pour Sessanga, l’heure est venue d’entamer la phase concrète de cette unité de l’opposition et cela passe par la désignation d’une candidature commune de l’opposition à la prochaine présidentielle.

« Moïse Katumbi a appelé depuis longtemps à cette unité de l’opposition, d’autres acteurs l’ont fait, le MLC se joint à cet appel. Je pense qu’il est venu probablement le temps où les acteurs politiques devront se mettre autour d’une table pour discuter des modalités pour concrétiser cette candidature commune », affirme le président national de l’Envol (son parti politique).

Ancien collaborateur de Jean Pierre Bemba, dont il fut directeur de cabinet entre 2003 et 2006 lorsque le président du MLC était vice-président de la République, Sessanga salue l’acquittement du chairman qui pour lui signifie que la justice a enfin était rendue.

« Nous avons toujours considéré en ce qui me concerne que la condamnation de Jean Pierre, son emprissonnement étaient une mesure politique injuste et le fait qu’il soit acquitté aujourd’hui c’est que le retour de la justice qui a pris beaucoup d’années. 10 ans c’est trop long », déclare celui qui est également président de la plateforme Alternance pour la Republique.

Je pense qu’aujourd’hui en homme libre, Jean Pierre Bemba a sa contribution à apporter à la reconstruction de la démocratie pour laquelle nous nous sommes battus pour ce pays, a-t-il conclu.

Pour rappel, Moïse Katumbi (Ensemble), Félix Tshisekedi (UDPS), Martin Fayulu (ECIDE) ont formellement étaient désignés candidats à la présidentielle de décembre 2018.
Vital Kamerhe, Adolphe Muzito et Jean Pierre Bemba attendent d’être investis formellement par leurs partis respectifs.

Pendant ce temps, la majorité a créée une méga plateforme politique et électorale pour soutenir une candidature unique à la présidentielle.

La présidentielle est un scrutin majoritaire à 1 tour.
Attention donc à l’éparpillement des voix, disent des observateurs.

Élysée Odia

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Acheter Happy Box TV

happy tv box

Ecouter la Radio !

+32 486.330.897

+32 466.440.618

Diaspora Congo Actualité

ActualitéLe MLC dans la rue le 15 juin pour protester contre l'invalidation de ses députés qu'il qualifie de "provocation de trop"
12/06/2019
article thumbnail

Dans un communiqué daté du 11 juin 2019, le Mouvement de Liberation du Congo, "MLC", appelle à une marche pacifique pour protester contre l'invalidation de ses députés nationaux par la Cour Constitutionnelle. Selon le parti de Jean-Pierre Bemba, les arrêts de la Cour Constitutionnelle sont juridiquement entachés d'irrégularités, car rendus sur le banc sans motivations et en dehors de [ ... ]


ActualitéLAMUKA lance une série d'activités citoyennes pour protester contre les invalidations de ses élus
12/06/2019
article thumbnail

Martin Fayulu Madidi un des leaders de la plateforme politique LAMUKA était devant la presse ce mercredi 12 juin 2019 à Kinshasa. Au cours de ce rendez-vous, le président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement, "ECIDE", a annoncé une série d'activités de protestation contre les invalidations de députés nationaux et sénateurs de LAMUKA. Il s'agit des  [ ... ]


ActualitéFrapper une femme, un «remède» fourni par l’islam? Les propos d’un imam font polémique
12/06/2019
article thumbnail

Les propos émis par le grand imam de la mosquée Al-Azhar du Caire, Ahmed el-Tayeb, qui avait déclaré au cours du ramadan que frapper une femme était un «remède» proposé par le Coran et permettait de sauver la famille ont fait naître une polémique. Quelques jours plus tard, il a cependant appelé à criminaliser le fait de battre les femmes. Commentant la question du droit d’u [ ... ]


ActualitéUn Franco-Marocain condamné pour terrorisme perd sa nationalité française
04/06/2019
article thumbnail

  Le Conseil d’État a déchu de sa nationalité française un Franco-Marocain de 36 ans, condamné dans une affaire de terrorisme en 2014, relate le Journal officiel. L’homme devrait être expulsé du pays. Le Franco-Marocain Mohamed el-Hafiani, 36 ans, a été déchu fin mai de sa nationalitéfrançaise pour avoir voulu partir faire le djihad, a annoncé le Journal officiel. « [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

L’ONG JED a répertorié cent vingt et un cas d’atteintes à la liberté de presse en 2017 en République démocratique du Congo. Selon vous, ces atteintes sont dues :

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1204
mod_vvisit_counterCette Semaine6252
mod_vvisit_counterCe Mois - ci45188
mod_vvisit_counterAu Total3498101

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login